Chat-léopard

Le Chat-léopard, fréquemment nommé Chat léopard du Bengale et plus rarement Chat de Chine, se trouve en Afghanistan, au Bangladesh, en Birmanie, au Cambodge, en Chine, en Inde, en Indonésie, au Japon, en Corée, au Laos, en Malaisie, au Népal,...



Catégories :

Mammifère (nom vernaculaire) - Prionailurus - Felinae - Félidé

Recherche sur Google Images :


Source image : epon.unblog.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Prionailurus bengalensis - Chat léopard du bengal. Cette espèce est listée comme CITES I ou CITES II selon sa sous-espèce.... (source : chelonia)
  • Le Prionailurus bengalensis, toujours récemment dénommé Felis bengalensis, ... Rappelons, pour les intéressés, que la reproduction du «chat léopard» ne peut... (source : bengal)
  • Le Prionailurus Bengalensis ou chat léopard : Le Prionailurus Bengalensis a la taille d'un grand domestique. Sa robe est le plus souvent pâle brun/fauve, ... (source : delafaunesauvage)


Wikipédia:Lecture d'une taxoboxComment lire une taxobox
Chat-léopard
 Prionailurus bengalensis
Prionailurus bengalensis
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidæ
Sous-famille Felinæ
Genre Prionailurus
Nom binominal
Prionailurus bengalensis
(Kerr, 1792)
Statut de conservation IUCN :

LC : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Répartition géographique
Leopard cat range.PNG

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :

Le Chat-léopard (Prionailurus bengalensis), fréquemment nommé Chat léopard du Bengale et plus rarement Chat de Chine, se trouve en Afghanistan, au Bangladesh, en Birmanie, au Cambodge, en Chine, en Inde, en Indonésie, au Japon (sur les îles Tsushima et Iriomote), en Corée, au Laos, en Malaisie, au Népal, au Pakistan, aux Philippines, à Taïwan, en Thaïlande, dans les Républiques orientales de l'ex-Union soviétique et au Viêt Nam.

Treize sous-espèces ont été décrites, dont :

Chat d'Iriomote

Iriomote yamaneko

Le chat d'Iriomote (Prionailurus bengalensis iriomotensis Imaizumi, 1967), une sous-espèce de Prionailurus bengalensis, vit seulement sur la petite île de Iriomote (Okinawa). Celle-ci, d'une superficie de 289 km² et peuplée d'environ 2 000 habitants, est localisée à l'extrême-sud du Japon ainsi qu'à à peu près 260 km de Taïwan. Ce chat n'est connu des scientifiques que depuis moins d'un demi-siècle tandis que les populations autochtones de l'île le connaissent depuis longtemps. En effet, ces chats sont quelquefois victimes de pièges conçus pour d'autres animaux.

En japonais, ce chat est nommée Iriomote-yama-neko, ce qui signifie : chat sauvage (yamaneko) d'Iriomote. Cette espèce n'existe que dans cette île. Il y aurait à peu près 200 à 250 individus vivant aujourd'hui.

C'est un chat plutôt petit et léger. Il est actif en particulier la nuit, pendant laquelle il chasse dans la mangrove et la forêt qui recouvrent l'île. Selon des habitants, ce chat est spécifiquement complexe à apercevoir. Il a été rapporté que des chats auraient été vus par un groupe en bateau, se baignant dans un bras de la rivière au niveau de la mangrove.

Sur la route principale de l'île, la signalisation invite les rares automobilistes à faire attention. Selon les statistiques, jusqu'à six chats sont blessés ou écrasés chaque année. Dans les zones où des chats ont été tués, la chaussée est signalée par des bandes rugueuses sonores.

Les populations de l'île apprécient sa chair, reconnue comme délicate.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat-l%C3%A9opard.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/01/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu