Comportementaliste

Le comportementaliste est un spécialiste des interactions entre la famille et le chien ou le chat familier.



Catégories :

Animal domestique - Chien - Chat - Felis - Felinae - Félidé

Recherche sur Google Images :


Source image : www.comportementalisteschienschats.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • comportementaliste chien, comportementaliste animalier, ... Quand la relation de l'homme à l'animal est présente, le Comportementaliste est COMPETENT... (source : adefix)
  • Michel Quertainmont, médiateur de la relation homme/ chien et président de la... Le métier de comportementaliste est récent. Comment expliquez-vous cet... C'est impossible, car les capacités d'adaptation de l'animal sont limitées.... (source : linternaute)
  • Le comportementaliste est un professionnel spécialiste en psychologie... propriétaire à changer son comportement vis à vis de son animal (chien et chat).... (source : cerfpa)

Le comportementaliste est un spécialiste des interactions entre la famille et le chien ou le chat familier.

Le métier

Le métier de comportementaliste a été créé par Michel Chanton éthologiste en 1986 puis déposé à l'INPI en 1996. Il n'est cependant pas reconnue en francophonie.

Il s´agit avant tout d´un spécialiste qui travaille à partir de la relation entre l'homme et l'animal. Il a une activité de diagnostic et de traitement au niveau comportemental et cognitif. Son rôle consiste à identifier et déterminer les causes des perturbations et des comportements gênant de l'animal, en tenant compte de ses codes sociaux. Il connaît idéalement le répertoire des comportements de l'animal, il aide ses propriétaires à rétablir une relation agréable avec ce dernier ainsi qu'à éliminer ou fortement diminuer ses comportements indésirables voir inexplicables.

Dans son domaine d´action, il aura besoin d´une formation et de connaissances dans deux disciplines scientifiques : l´éthologie et la psychologie.

La formation

Le métier n'étant pas reconnu, aucun diplôme officiel n'existe pour exercer ce métier. Cependant, la pratique de cette activité nécessite des connaissances spécifiques. Plusieurs écoles existent en France, d'enseignement "en direct" avec un ou plusieurs professeurs ou par corresponsdance, mais il y a peu de places disponibles.

Dans l'ensemble des formations, des sujets comme la psychologie, l'éthologie, les comportements naturels de l'animal, sa physiologie, son développement mais aussi de multiples travaux pratiques sont abordés et pratiqués. Des notions directement liées à la pratique du métier (législation, marketing, communication) sont aussi vues.

Qui plus est , la rédaction d'un mémoire est demandée ainsi qu'un examen pour tester les connaissances apprises et obtenir le diplôme.

Rôle social

Le comportementaliste a un rôle social, surtout dans le domaine de la prévention. Il peut apporter une aide précieuse aux différentes collectivités : étatiques, régionales, communales, ainsi qu'aux écoles et associations (Services communaux, gendarmerie, sauvetage, écoles de chiens guides d´aveugles... ) Son action peut être aussi pédagogique. Il peut par exemple, proposer des formations de personnels, conférences d´information, des permanences dans le cadre de la politique de la ville. Son domaine de compétences et de qualifications, permet d´agir sur les nuisances, les pollutions au sein d´une commune par le biais de conférences, de séances d´information ou la réalisation de plaquettes. Aussi, il est en mesure de conseiller quant à la réussite d´installations dédiées aux chiens. Enfin, il peut apporter son aide dans l'application de la loi concernant les races de chiens dit "dangereux".

Rôle auprès des spécifiques

Sa compétence à informer ainsi qu'à prévenir les situations à risque place le comportementaliste comme interlocuteur privilégié dans le cadre de la relation entre la famille et son animal de compagnie. Quelquefois, la relation entre l'animal et la famille peut se dégrader. Le comportementaliste sert à comprendre et de mettre en œuvre des solutions adaptées aux difficultés rencontrées avec son animal.

Le comportementaliste n'a pas la compétence de soigner l'animal, ni de soigner ses propriétaires. C'est pourquoi il convient de consulter un vétérinaire pour écarter tout problème lié à une maladie organique. Le comportementaliste, s´assure toujours que l'animal a été examiné il y a peu de temps, comme l´exige le code de déontologie de la Fédération Européenne des Comportementalistes.

Un comportementaliste désapprouve et refuse à cautionner les mutilations de convenance et la mise à mort d´un animal, pour toute autre raison que l´euthanasie pratiquée par un vétérinaire, et seulement dans l'objectif de mettre fin à des souffrances résultant d´une pathologie à l'issue fatale et incurable.

Exemple concret chez le chien

Pourquoi les relations entre une famille et leur chien de compagnie se détériorent-elles quelquefois ?

Le chien familier est intégré de manière si étroite à la famille, que fréquemment les membres de celle-ci signifient inconsciemment au chien, qu'ils ont oublié que leur chien... est un chien ! C´est-à-dire un animal social -comme nous- qui vit en groupe, selon des règles propres à son espèce.

Quelquefois, ces règles, qui sont celles de deux espèces différentes, coïncident plus ou moins, mais il arrive aussi que les rôles attribués au chien, comme «membre de la famille», le placent dans une situation d´incompréhension totale, d´ambiguïté. Situations génératrices, entre autres, de doubles contraintes, d´anxiété, qui peuvent amener le chien à produire des réponses qui ne sont pas celles attendues par la famille ; ce qui accroît la tension et détériore d´autant plus les relations.

Le travail du comportementaliste est comparable à celui d´un médiateur. En ayant une description aussi large que envisageable du mode de vie du chien, et de sa relation avec la famille, il peut aider à rétablir une situation compréhensible pour l´animal. L´action du comportementaliste est fondée sur ses connaissances dans différentes disciplines scientifiques, surtout :

L´éthologie (humaine et animale), et particulièrement la connaissance des comportements du chien, de ses codes sociaux et de communication, mais également du cas spécifique du chien familier, dans son «utilisation» contemporaine, le chien de compagnie. La Psychologie, dont une branche dite «systémique», selon laquelle tout groupe forme un dispositif, dont chaque élément influe sur les autres. Et ceci valant pour les relations homme-chien.

Comme cela se pratique en thérapie familiale, on considère que la famille, le groupe dans lequel vit le chien, peut, bien involontairement, former un dispositif pathogène par les contraintes qu´il implique pour l´animal. Lequel n´est pas pour tout autant un "délinquant, sociopathe, ou malade mental".

Liens externes

Site de l'Organisme Privé d'Enseignement et de Recherche sur les Relations Homme/Animal (deux sites envisageables, Ile de France et Est de la France) http ://www. formationcomportementaliste. com et www. operrha. com

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Comportementaliste_(m%C3%A9tier).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu