Je suis un chat

Je suis un chat est un roman japonais de Sōseki Natsume paru sous forme de feuilleton de 1905 à 1906 dans le journal Hototogisu.



Catégories :

Roman japonais - Chat dans la fiction - Chat - Felis - Felinae - Félidé

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • 5.0 étoiles sur 5 je suis un chat ou la vision des humains par un matou, ... Un très bon roman pour découvrir la culture japonaise, même si le nombre de ... (source : amazon)
  • Je suis un chat - Sôseki Natsume : lelibraire. com, librairie litteraire, offre a l'ensemble des livres de litterature une place sur le web : roman, pœsie, ... (source : lelibraire)
  • Je suis un chat parle à la fois de mariage, de thèse sur la vision des ... sans vous dévoiler exactement la fin, le roman satirique et burlesque se clôt... (source : paperblog)

Je suis un chat (???????, ?) est un roman japonais de Sōseki Natsume paru sous forme de feuilleton de 1905 à 1906 dans le journal Hototogisu.

Sujet

Un jeune professeur pendant l'ère Meiji accueille un jeune chat chez lui. Le chat, observateur silencieux et plein d'esprit, va être témoin et chroniqueur de tout le petit monde d'hurluberlus entourant le professeur. Il va faire l'apprentissage de la vie aux côtés de ce qui convient le mieux à cet objectif : un grand professeur de littérature anglaise, le professeur Kushami ("éternuement" en japonais).

Détails

Le titre original utilise un pronom de la première personne ayant une nuance d'arrogance.

Le roman fait partie des classiques de la littérature japonaise et a fait l'objet de deux adaptations cinématographiques en 1935 et en 1975.

Les premières lignes du roman sont particulièrement célèbres au Japon : «Je suis un chat. Je n'ai pas encore de nom. Je n'ai aucune idée du lieu où je suis né», (?????????????????????????????????, ?)

Histoire

Ce qui suit dévoile des moments clés de l'intrigue.

Un petit chat, qui n'a pas de nom, se retrouve dans le jardin du professeur Kushami dans la ville d'Edo (ancien nom de Tōkyō). Adopté par ce dernier, il devient le chat de la maison. Pourvu d'une grande fierté, le chat est fréquemment indigné de la façon dont on le traite et juge rapidement les humains comme des bêtes étranges et inconstantes. Il est d'autre part étonnamment cultivé, il bénéficie d'une sorte d'omniscience encyclopédique.

Au fur et à mesure du roman, des personnages, tous plus caricaturaux les uns que les autres, défilent chez Kushami, et c'est là une belle occasion de dépeindre la société japonaise en pleine mutation pendant cette ère Meiji. Il y a là Meitei, l'étudiant fantasque et pédant, Kangetsu le doctorant original, et une foule d'autres visiteurs. Sans compter évidemment la propre famille de Kushami avec sa femme, ses deux filles et O-San la bonne.

Sōseki développe ensuite une petite intrigue autour du mariage de Kangetsu avec la fille d'un riche marchand voisin. Il en profite pour critiquer le monde financier qui est en train de se créer à cette époque.

Lassé par ce feuilleton qui allait devenir le roman Je suis un chat, Sōseki y mit fin légèrement brutalement, non sans y faire un dernier clin d'œil au grotesque de l'existence.

Construction du roman

Sōseki, professeur de littérature anglaise qui avait séjourné en Angleterre, avait traduit le roman de Laurence Sterne, Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme. Il appréciait énormément ce roman qui pour énormément a inspiré Je suis un chat. [1], [2]

Le personnage de Kushami, professeur de littérature anglaise comme Sōseki est le reflet plus ou moins fidèle de ce dernier avec sa maladie d'estomac qui lui donne mauvais caractère.

Références à Je suis un chat

La bande dessinée Au temps de Botchan fait référence à Je suis un chat dans son premier tome.

Notes et références

  1. Thèse de doctorat de Jean-Pierre Lioger, Les écrits de Natsume Sôseki avant 1900 : la formation d'un écrivain au seuil du XXième siècle, Université Paris III, 1982, directeur de recherches Jean-Jacques Origas
  2. préface de Jean Cholley à la version française du roman, Gallimard/Unesco, coll. «Connaissance de l'Orient», Paris, 1986 (ISBN 978-2070706341) .

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Je_suis_un_chat.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/01/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu