La Cité des chats

La Cité des chats est un roman de l'écrivain chinois Lao She.



Catégories :

Roman chinois - Roman de science-fiction - Dystopie - Chat dans la fiction - Chat - Felis - Felinae - Félidé

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La cité des chats. Une aide de jeu pour Les Secrets de la Septième Mer.... de ses sorciers en font l'un des pôles essentiels de la politique du pays.... (source : sden)

La Cité des chats (Maocheng ji ???) est un roman de l'écrivain chinois Lao She.

La Cité des chats est une contre-utopie satirique qui décrit les aventures d'un astronaute chinois dont l'avion s'échoue lors de son arrivée sur Mars. Il se retrouve alors seul sur la planète où il fait la connaissance de des autochtones aux apparences félines, les habitants de l'un des vingt pays de l'astre.

Derrière la description de cette société martienne, la critique acerbe des structures sociales de la vieille Chine n'est guère cachée. Les hommes chats sont des êtres avides et fourbes qui n'hésitent pas à s'entretuer pour de l'argent et qui fument des substances narcotiques. Les intellectuels se comportent comme des animaux et considèrent les femmes comme des jouets, pendant que les riches s'intéressent en premier lieu à augmenter le nombre de leurs concubines. Les jeunes imitent les mauvaises habitudes des étrangers, croyant que tout ce qui vient de l'étranger est bon. L'empereur, pour sa part, contrôle la nation entière tandis que le peuple ne jouit d'aucun droit, et les révolutionnaires ne font la révolution que pour la forme. Malgré la peur généralisée d'une invasion étrangère, personne n'a le courage d'y résister au moment où elle survient réellement, même si les agresseurs ne sont que des «nains».

Quand le pays est envahi une nouvelle fois par un autre ennemi, les hommes chats se disputent entre eux, et contribuent ainsi au génocide total de leur peuple. Après être devenu témoin de l'annihilation complète du pays des chats, notre Terrien obtient une place à bord d'un avion d'exploration français et retourne dans sa patrie qu'il qualifie de «digne, glorieuse et libre».

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cit%C3%A9_des_chats.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/01/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu