Burmilla

Le burmilla est une race de chat originaire d'Angleterre. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe à poils courts de couleur silver et son mélange des physiques du persan et de l'asian.



Catégories :

Race de chat - Chat - Felis - Felinae - Félidé

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le Burmilla est un chat de race joueur et affectif.... Chat a poil court, la fourrure est facile d'entretien, un brossage hebdomadaire est bien suffisant.... (source : bebetes)
  • Le Burmilla est une race venant de Grande Bretagne et développée à partir... La robe du Burmilla à Poil Long est soyeuse et fine, plus longue autour du ... (source : cca-afc)
  • Poil : Court, fin et soyeux. Entretien : Brossage hebdomadaire.... Le Burmilla est une race de chat qui a vu le jour en Angleterre en 1981.... (source : fr.woopets)
Burmilla icône chat
Male Burmilla cat.jpeg
Mâle burmilla bleu silver

Région d'origine
Région Angleterre Angleterre
Caractéristiques
Silhouette Type semi-foreign
Taille Moyenne
Poids 2.5 kg à 4.5 kg pour les femelles et 3.5 à 6.5 kg pour les mâles
Poil Court, soyeux et brillant
Robe Silver shaded ou smoke, l'ensemble des couleurs sauf blanc
Tête Triangle court
Yeux Grands et bien espacés
Oreilles Bien espacées sur le crâne
Queue Taille moyenne, bout arrondi
Standards

Le burmilla est une race de chat originaire d'Angleterre. Ce chat de taille moyenne est caractérisé par sa robe à poils courts de couleur silver et son mélange des physiques du persan et de l'asian. Pour énormément d'associations félines, le burmilla est reconnu comme un asian.

Origines

La création de la race date de 1981 et résulte d'un croisement accidentel[1]. C'est la Baronne Miranda von Kirchberg qui avait acquis un persan chinchilla mâle pour son mari[1]. Peu avant la date prévue pour sa castration, il rencontra une femelle burmese à la robe lilas [1]. Il naquit de cette union quatre chatons à la robe noire silver shaded[1]. Il s'agissait de quatre femelles et deux d'entre elles, appelées Galatea et Gemma furent acquises par la Baronne[1]. Elle décida avec une autre éleveuse de créer alors une nouvelle race et croisa à nouveau son persan avec une autre burmese[1]. Il naquit alors en 1982 un mâle, qui, avec ses deux demi-sœurs est à l'origine de nombreuses lignées de burmillas[1].

Il fut décidé que cette nouvelle race ressemblerait au burmese anglais et elles rédigèrent le standard sur cette base[1]. A l'heure actuelle, les standards du burmese et du burmilla sont d'ailleurs toujours semblables[2].

Le travail pour la reconnaissance de la race commença en 1983[1]. La Baronne avait choisi de développer d'autres couleurs et ces chats sont aujourd'hui reconnus sous le nom d'asians[1]. L'autre éleveuse continuait à travailler les lignées silver et certaines associations félines reconnurent les burmillas comme une race à part entière dès 1989 pour la GCCF et en 1994 pour la FIFé[3]. Énormément d'autres associations regroupent les burmillas avec les asians.

Pour les deux races, il fallut avoir recourt à des croisements consanguins pour fixer certains traits, surtout le poil court[1]. En effet, l'apport du persan avait amené le gène produisant le poil mi-long et il était indésirable [1]. Le nom burmilla vient de la contraction de «burmese» et de «chinchilla»[1].

Cette race reste rare en France. On ne comptait entre 2003 et 2008 que 119 burmillas enregistrés, soit 0.11 % du total des chats de race en France. Le nombre moyen de naissances par an est de vingt[4].

Standards

Corps

Le burmilla est un chat de taille moyenne à la silhouette semi-foreign[2]. Les burmillas dont la silhouette serait trop orientale ou cobby seraient éliminés du championnat, tout comme les sujets à l'ossature fine ou à la petite taille[2]. Le corps et l'encolure sont bien musclés et le chat peut être plus lourd qu'il n'y paraît[2]. Le dos est droit et le poitrail arrondi. Les pattes sont d'une longueur moyenne, proportionnelle au corps[2]. Elles doivent être fines et les pattes arrière sont un peu plus hautes que les pattes avant[2]. Les pieds sont de forme ovale et bien dessinés[2].

Mâle burmilla
Mâle burmilla

La queue est de longueur moyenne, elle doit pouvoir toucher les épaules si on la replie le long du corps[2]. Elle est moyennement épaisse et s'effile vers le bout qui est arrondi[2].

Tête

La tête est de taille moyenne et si on la regarde de face, elle forme un triangle court[2]. Les pommettes sont larges, le crâne et le front sont un peu bombés[2]. Un crâne plat est reconnu comme un défaut. De profil, on peut clairement voir le stop au niveau du nez qui se termine ensuite droit[2]. Les nez busqués sont reconnus comme des défauts[2]. Le museau est un peu arrondi et le menton est assez épais[2].

Les yeux sont grands, leur ligne supérieur s'incline vers le nez alors que la ligne inférieur est arrondie[2]. Les yeux doivent être bien espacés sur la tête. C'est avant tout leur forme et non leur couleur qui prime[2]. Le standard précise cependant que leur couleur doit être vive[2]. Des yeux à la forme orientale ou ronde, trop proches sur la tête ou particulièrement petits sont des défauts[2]. Les couleurs admises sont le jaune et le vert dans toutes leurs nuances, avec une prédilection pour le vert chez les burmillas à la robe silver[2].

Les oreilles sont de taille moyenne, larges à la base ainsi qu'à l'extrémité arrondie[2]. Elles doivent, comme les yeux, être bien espacées sur la tête. Vu de profil, les oreilles pointent vers l'avant[2].

Robe et fourrure

La fourrure du burmilla est courte et quasiment sans sous-poil[2]. Le poil doit être fin, doux et brillant et se coucher sur le corps[2].

Les robes acceptées sont le solide dans l'ensemble des couleurs et le silver shaded, silver smoke, golden shaded et tipped[2]. Les taches blanches sur le corps sont des défauts éliminatoires[2].

Les croisements avec le burmese, l'asian et le tiffany sont autorisés[2].

Caractère

Le burmilla, l'asian et le burmese partageraient le même caractère : doux, joueurs, et légèrement bavards[3]. Ces traits de caractère restent cependant idéalement individuels et sont fonctions de l'histoire de chaque chat, indépendamment de sa race.

Élevage

Génétique

Article détaillé : Tabby.
Schéma d'un poil shaded

Les robes tipped, shaded ou smoke que portent la majorité des burmillas sont des variantes de la robe tabby dont les poils sont agoutis[5]. Un poil agouti classique se compose de plusieurs bandes de couleurs en alternance[5]. Chez les tipped, les shaded et les smoke, la bande foncée est repoussée au bout du poil[5]. Tipped s'emploie quand seul un petit bout du poil est noir et smoke quand la majorité du poil est foncé[5]. Le shaded se situe entre les deux[5].

Ces robes se retrouvent essentiellement chez le persan chinchilla dont descendent les burmillas.

Notes et références

  1. (en) «The enchanting story of the burmilla» par Thérèse Clarke, l'une des fondatrice de la race, sur le site du Burmilla Cat Club
  2. Standard du LOOF pour l'asian, le burmese, le burmilla et le tiffany actualisé au 12 juin 2009 sur le site LOOF-actu
  3. «Fiche de race : le burmilla» sur le site de Royal Canin
  4. Tableau des pedigrees par race et par année sur le site LOOF-actu
  5. Alyse Brisson, Le chat de race, conseils d'élevage et abgrégé de génétique de la robe, Chiron, Clamecy, janvier 2004, 191 p. (ISBN 2-7027-1027-1) , «Répartition des pigments dans les poils : mon chat sera-t-il tabby ?» 

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Burmilla.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/01/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu